NLFR

Plateforme pour le professionnel des jardins et des espaces vert
Les visages de deux grandes marques italiennes
La délégation a participé à un atelier technique et commercial dans la salle d’exposition.

Les visages de deux grandes marques italiennes

Démonstrations et nouveautés en provenance de l’usine

Avec un groupe de revendeurs de confiance, Machines De Schutter – MDS en abrégé – a pris le chemin de l’Italie en bus cet automne. Le but du voyage ? Rencontrer les personnes qui se cachent derrière les marques Negri et Bluebird, voir la fabrication en direct et découvrir quelques nouveautés. Marco Luyten, chargé de clientèle, a organisé le voyage et s’en félicite : « C’était enrichissant d’apprendre à se connaître. De plus, nous avons eu un avant-goût de plusieurs développements intéressants. »

Chez Machines De Schutter, l’entrepreneur de jardins trouvera les meilleurs produits dont il a besoin pour travailler de manière efficace et sûre, mais il pourra également compter sur les connaissances, les conseils et le service d’une entreprise familiale spécialisée. MDS est un distributeur de plusieurs marques et, afin d’enseigner à ses revendeurs des connaissances techniques et commerciales encore plus approfondies sur les produits, ils se sont rendus ensemble en Italie. Lambrechts Tuinmachines, TRACLABOR (machines agricoles et horticoles), Willemen SA (machines agricoles, horticoles et industrielles), et Peleman SPRL (machines agricoles et horticoles) étaient de la partie. 

Les machines alimentées par batterie représentent une évolution irréversible.

« Outre les visites touristiques et la bonne cuisine italienne, nous avions prévu une visite approfondie de deux entreprises avec lesquelles nous travaillons depuis longtemps : Negri et Bluebird. Nous avons assisté à des démonstrations dans leurs locaux et avons fait connaissance avec les chefs d’entreprise de manière informelle », explique Marco Luyten. « Certes, nous parlons à nos revendeurs de ces produits de haute qualité, mais ils doivent alors nous croire sur parole. En Italie, ils ont pu voir sur place quelles sont les exigences auxquelles chaque outil doit répondre et où il est fabriqué. Les propriétaires en Italie parlent le langage de nos revendeurs et de l’industrie du jardinage. Ils savent ce qui se passe dans le secteur. Cela donne beaucoup de confiance. »

Bart Van den Eynde, directeur de Peleman, confirme : « Il est très intéressant pour nous, en tant que revendeurs, de voir la construction des machines du début à la fin et de rencontrer les personnes qui les fabriquent avec beaucoup de passion. Et cela en bonne compagnie de gens du métier : c’était super ! »

Des nouveautés chez Negri

La société Negri est connue pour ses biobroyeurs puissants qu’elle produit en Italie. Bientôt, elle entrera également sur le marché des déchiqueteuses. Marco Luyten : « La raison à cela est l’arborisation croissante. Si vous souhaitez broyer du bois pur, un biobroyeur n’est pas le meilleur choix. Une déchiqueteuse vous permet bien de gérer efficacement vos tailles. »

La délégation belge a été invitée à visiter la salle d’exposition de Negri, où elle a bénéficié d’une formation commerciale et technique. Le programme comprenait également une visite de l’usine, avec une démonstration des nouvelles déchiqueteuses. « Ce qui m’a le plus marqué, c’est la présentation du R230, un biobroyeur compact automoteur. Plus besoin de tirer et de traîner des machines, mais épargner ses muscles pour le vrai travail. De plus, ce broyeur ne mesure que 75 centimètres de large, ce qui lui permet de franchir facilement toutes les portes du jardin. J’ai hâte de les distribuer en Belgique. »

Les broyeurs et déchiqueteuses de Negri ont joué un rôle de premier plan.

« Ce type de visite réduit la distance entre les producteurs et les revendeurs en Belgique », explique Roberto Negri, de l’entreprise familiale Negri. « En montrant comment les machines sont assemblées et comment nous les fabriquons, nos visiteurs savent aussi ce qu’ils vendent. Ils peuvent ainsi mieux convaincre leur client final de la qualité de nos produits. »

Tendance à l’alimentation par batterie

Au pied des Alpes, les revendeurs ont visité l’usine Bluebird sous un soleil radieux. Une visite de l’entreprise et une présentation de l’équipe ont été suivies de quelques démonstrations sur leur site de démo. Bluebird avait ensuite un tas de nouvelles à annoncer, notamment des tondeuses autoportées professionnelles à rayon de braquage zéro, des tondeuses autoportées privées à batterie, des transporteurs à batterie et une extension de la gamme d’élagueurs à batterie. « Les appareils légers, mais aussi de plus en plus lourds, alimentés par des batteries, sont un fil conducteur dans notre secteur », explique Marco Luyten. « Pour les travaux lourds, les machines rechargeables sont encore un vœu pieux, mais avec MDS, nous pouvons offrir de plus en plus d’appareils alimentés par batterie. Cela signifie que l’industrie du jardinage va elle aussi émettre moins de CO2. »

Les revendeurs ont pu découvrir les coulisses en exclusivité.

Roberto Tribbia, de Bluebird, se réjouit également de cette visite : « Pour nous, il est important de montrer un peu notre visage. C’est une chose de voir nos machines sur le papier, mais c’est complètement différent de les découvrir de ses propres yeux. »  

« * » indique les champs nécessaires

Envoie-nous un message

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Wij gebruiken cookies. Daarmee analyseren we het gebruik van de website en verbeteren we het gebruiksgemak.

Details