NLFR

Plateforme pour le professionnel des jardins et des espaces vert
La dolomie Gravier d’Or® scintille sous nos pieds
Du Gravier d’Or ® 5/15mmn chez un particulier

La dolomie Gravier d’Or® scintille sous nos pieds

Chemins et allées aux reflets dorés

On extrait à la carrière de Merlemont de la dolomie depuis la fin du 19ème siècle. Cette roche provient d’une transformation très précoce d’un calcaire accompagnée d’une recristallisation, ce qui va conférer au gravier un partie de ses qualités. La dolomie se présente ici sous deux formes : la dolomie grise et zébrée dédiée exclusivement à la fabrication d’engrais mais surtout la dolomie jaune, utilisée principalement comme gravier d’ornement dans les allées et chemins des parcs et jardins. Avec ses jolies teintes pastels, la dolomie jaune, commercialisée sous la dénomination Gravier d’Or®, présente de beaux atouts pour aménager un empierrement élégant et durable.

Une réalisation en Gravier d’Or (P) 0/5mm, au Mont-Mosan à Huy

Un peu d’histoire

C’est en 1883 que débute l’extraction industrielle de la dolomie aux alentours de Merlemont. Dès 1898 se crée la société anonyme « La Dolomie de Merlemont », puis en 1907 la société « Dolomie de Villers-le Gambon ». Les principaux débouchés étaient à cette époque concentrés dans les marchés des briques réfractaires et des fours à chaux, les aciéries ou l’agriculture.  Mais c’est dans les années cinquante que le marché s’étend vers l’empierrement de terre-pleins et allées de parcs et jardins, avec une grande attention accordée au produit à l’occasion notamment de l’Exposition Universelle de 1958.   Le site est propriété depuis 1988 de 2 actionnaires, dont le groupe Lhoist qui en assure la gestion. Les sociétés « Dolomies de Merlemont » et « Dolomie de Villers-le-Gambon » ont encore un temps coexisté. Depuis 2018, toutes les activités sont menées sous le seul nom de « Dolomie de Villers-le-Gambon ».

L’exploitation du gisement

Le gisement de dolomie est exploité à raison de 400 000 tonnes de minerai par an, constitué au deux-tiers de dolomie grise et d’un tiers de dolomie jaune. L’extraction se fait à l’explosif, vu la dureté de la pierre. Elle est concassée et criblée dans les installations historiques de la société, à un kilomètre de la carrière. Emmanuel Boland, responsable de l’exploitation : « Avec notre équipe de dix personnes et l’intervention d’un sous-traitant pour les opérations de forage, de transport, de chargement et de traitement (une quinzaine de personnes supplémentaires), nous commercialisons la dolomie auprès de particuliers, d’entrepreneurs de parcs et jardins, d’administrations communales et de revendeurs. Principalement en Belgique et aux Pays-Bas. Nous sommes le seul producteur de la dolomie « Gravier d’Or® », une pierre qui présente trois propriétés très intéressantes : une jolie teinte ocre à beige clair, une bonne dureté naturelle et une capacité d’auto-durcissement après la mise en œuvre. » 

La carrière, source du Gravier d’Or ®

La dolomie Gravier d’Or®

La dolomie jaune se prédestine parfaitement à l’utilisation comme empierrement dans les parcs et jardins. Elle peut compter sur de beaux atouts, à la fois visuels et pratiques. « La dolomie jaune est proposée en trois calibres différents : 0-5 mm, 0-15 mm et 5-15 mm.  

Le premier avantage de la dolomie Gravier d’Or® est esthétique ; les 0/5 et 0/15mm présentent une chaude couleur ocre qui s’harmonise bien avec les autres couleurs naturelles en tout temps. Dans le calibre 5-15 mm, la couleur évolue vers le beige et s’anime de nuances dorées selon l’ensoleillement. Ceci est dû à la richesse des nuances qui la compose et à sa texture de surface. Cette même texture va également permettre au gravier de rester clair, même sous la pluie.  En outre, il s’agit d’un matériau perméable qui favorise l’infiltration de l’eau de pluie dans le sol. Facile à mettre en œuvre, la pierre s’accommode fort bien des courbes, des caprices du relief. Enfin, les calibres 0/5mm et 0/15mm bénéficient d’un léger effet d’auto-durcissement sous l’action de l’eau pluviale par la recristallisation des carbonates. Cela favorise la bonne tenue du matériau et sa résistance à l’érosion » précise Emmanuel Boland. Une technique existe par ailleurs pour faire du Gravier d’Or ® 0/5mm un revêtement lié, tout en conservant sa couleur, au moyen d’huiles d’origine végétales (GraviLyn®). 

Du Gravier d’Or ® 5/15mmn chez un particulier

Restauration du site

La société prend très à cœur la restauration du site, focalisée sur l’aspect biologique. Les carrières ont en effet la particularité de rajeunir les milieux, de les remettre à nu, et offrent ainsi à beaucoup d’espèces des habitats qu’ils ne trouvent plus par ailleurs. Citons les orchidées, les rapaces, les reptiles, les batraciens et de nombreux insectes. A Merlemont, du fait de la richesse biologique de la région et de la taille modeste des fosses d’extraction, on voit ces espèces investir rapidement la place au sein même de l’exploitation. Le plan de restauration fait en sorte de stimuler et pérenniser ce processus. Les fosses les plus anciennes, au sud du gisement, sont déjà reconverties en réserve naturelle, dans la gestion de laquelle la société s’implique au quotidien.  

« * » indique les champs nécessaires

Envoie-nous un message

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Wij gebruiken cookies. Daarmee analyseren we het gebruik van de website en verbeteren we het gebruiksgemak.

Details