NLFR

Plateforme pour le professionnel des jardins et des espaces vert
Des technologies agricoles et horticoles tournées vers l’avenir
John Deere est en fait un leader de l’intégration des technologies de connectivité depuis de nombreuses années.

Des technologies agricoles et horticoles tournées vers l’avenir

Cofabel s’est imposé comme importateur et distributeur exclusif en Belgique de matériel agricole, de machines d’entretiens des parcs et jardins, et de matériel d’entretien pour les terrains de golf et les terrains de sport de la marque américaine John Deere. Cette marque, qui compte plus de 184 ans d’existence, est incontestablement le leader du marché et jouit d’une réputation inébranlable. Et bien sûr, Cofabel ne manquera pas d’être présent à Agribex, le salon international de l’agriculture, de l’élevage, du jardin et des espaces verts.

Ces tracteurs sont réputés pour leur maniement facile et intuitif.

Lieven Beyl, Group Sales & Marketing Director chez Cofabel, déclare : « À Agribex, nous mettrons l’accent sur nos machines agricoles et horticoles. Outre John Deere, nous présenterons également d’autres marques prestigieuses telles que Kramer, GKB, Wiedenmann, Wessex et Frisian des Pays-Bas. Ces derniers présenteront leurs « gators » électriques. En outre, ils peuvent être homologués en Belgique pour circuler dans les rues. Ceci est particulièrement apprécié dans le secteur de la location et de l’événementiel.

Outre John Deere, une autre marque prestigieuse sera également présentée : Kramer.

Connected Support et GPS AMS de John Deere sous la loupe

« Chez John Deere, nous proposerons toute la gamme », poursuit Lieven. « Pensez à tout ce qui se situe entre les tondeuses autoportées et les grandes moissonneuses. La marque mise également beaucoup sur les nouvelles technologies, telles que Connected Support et le guidage par satellite « Agricultural Management Solutions » (AMS). Nous partagerons donc beaucoup de documentation et d’informations à cette occasion également. Nous avons même prévu un stand complètement séparé ».

« John Deere est en fait un leader de l’intégration des technologies de connectivité dans les machines agricoles depuis de nombreuses années. Aujourd’hui, le constructeur étend cette expertise à d’autres secteurs, tels que l’horticulture. Par exemple, en mettant à disposition le John Deere Operations CentreTM. Ce centre fait office de système de gestion complet pour l’ensemble du parc de machines, équipé d’un « historique de localisation » qui conserve des données détaillées sur l’utilisation de la machine, les niveaux de carburant et les codes d’erreur de diagnostic. En outre, le système offre la possibilité de définir une « geofence » et une fonction de couvre-feu. Ces fonctions permettent de donner l’alerte en cas d’utilisation inhabituelle, ce qui contribue à renforcer la protection contre le vol. »

Des performances exceptionnelles, la meilleure cabine de sa catégorie ainsi qu’un confort optimal.

Des packs de batteries aux tracteurs automoteurs

Lieven Beyl : « La demande de batteries pour les machines à moteur électrique ne cesse d’augmenter. C’est pourquoi John Deere a pris une participation majoritaire dans Kreisel Electric il y a quelques années. Cette entreprise autrichienne produit des blocs de batteries et des systèmes de charge. Cela lui permet de mieux répondre à l’évolution rapide du marché sur le sol européen également. Les machines horticoles, en particulier, bénéficieront ainsi plus tôt d’une variante électrique ».

« Dans l’agriculture, mais surtout dans l’horticulture, la robotisation joue également un rôle de plus en plus important. En effet, comme dans presque tous les secteurs, il est très difficile de trouver des travailleurs qualifiés et motivés. Par conséquent, plus ces machines – soumises à toutes les normes de sécurité nécessaires, bien sûr – peuvent conduire de manière autonome, plus la pression exercée sur nos clients peut être réduite. La navigation par GPS qui équipe désormais la quasi-totalité des machines sera le premier pas dans cette direction. En Europe. Car en Amérique, les premiers tracteurs automoteurs sont en activité depuis un certain temps déjà. Là-bas, des essais ont même déjà commencé avec le premier broyeur automoteur. En Europe, je ne pense pas que la situation soit aussi rapide. Nous aurons les machines avant que la législation n’existe. Car la technologie est déjà là. Il ne reste plus aux différentes autorités qu’à faire homologuer les machines concernées. ».  

« * » indique les champs nécessaires

Envoie-nous un message

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Wij gebruiken cookies. Daarmee analyseren we het gebruik van de website en verbeteren we het gebruiksgemak.

Details