NLFR

Plateforme pour le professionnel des jardins et des espaces vert
Des plantes ornementales et utilitaires avec un ancrage local
La nouvelle pépinière en cours d’installation.

Des plantes ornementales et utilitaires avec un ancrage local

Sur son site à Solières, la pépinière ApiFlora s’inscrit clairement dans une démarche de jardinage durable. Séverine d’Ans veille à proposer des plantes vivaces et indigènes, d’origine locale, qui stimulent la biodiversité et correspondent aux divers pollinisateurs qui évoluent dans nos jardins. Et en 2024, elle concrétise son projet en agrandissant sa pépinière sur un nouveau terrain, ce qui lui permettra de diversifier sa production et de mieux répondre aux demandes plus spécifiques.

Agronome de formation, Séverine d’Ans s’applique, avec sa pépinière ApiFlora, à revaloriser la flore indigène locale. Les productions de Séverine se concentrent sur les plantes vivaces, ainsi que les légumes vivaces anciens (« oubliés »). L’avantage de ces plantes vivaces indigènes est qu’elles restent en place d’année en année, minimisant ainsi le besoin d’entretien et favorisant la biodiversité en attirant les insectes pollinisateurs avec lesquels elles ont co-évolués. « Les espèces plantes que je choisis sont à la fois ornementales et utilitaires, sur le plan culinaire (comestibles) ou médicinal (curatives). Le but n’est pas de remplacer systématiquement les plantes annuelles (que l’on peut alors semer entre les vivaces), mais plutôt d’insister sur la complémentarité. Les vivaces sont parfois moins « flashy » dans leur floraison mais plus durables au niveau de la gestion des espaces verts et bien adaptées à nos sols riches et profonds. J’aime proposer des plantes sauvages aussi bien connues que moins connues. Les variétés connues rassurent, car on respecte mieux ce que l’on connaît, mais les variétés moins ou peu connues permettent d’insister sur la diversité des plantes sauvages et de sensibiliser à notre patrimoine naturel mais aussi culturel, un peu perdu de vue » confie Séverine. 

Un massif fleuri au printemps qui associe vivaces indigènes (Lunaria rediviva et Primula veris), fleurs anciennes de jardin (Lunaria annua) et végétation spontanée (Taraxacum sp.)

Cultiver plusieurs cordes à son arc

Comme la production de plantes vivaces est principalement une activité concentrée sur la période qui s’étend de mars à octobre, l’année calendrier est complétée par un service d’accompagnement dans l’aménagement, complet ou partiel, du jardin de ses clients. Ce service peut être assorti d’une formule de coaching pour bien gérer et pérenniser les plantations. Mais ce n’est pas tout. verbeterde zin: « Je mets également à profit mon expérience d’enseignante pour organiser des ateliers et des formations en jardinage » explique-t-elle. Et ApiFlora, c’est aussi le développement de la floriculture, car Séverine décline toute la beauté de ses fleurs sauvages par leur mise en valeur dans de magnifiques bouquets et autres compositions florales, en mélangeant les fleurs indigènes et les fleurs plus classiques. Ici aussi, des fleurs locales, de saison, et surtout sans pesticides ! Ce point est important lorsque l’on sait que ces substances toxiques peuvent polluer l’air ambiant intérieur, ou créer, par un contact fréquent, des dermatoses chez les fleuristes.

Des fleurs sauvages dans les bouquets (Geum rivale et Saxifraga granulata)

2024, année charnière

Si la pépinière était encore logée récemment dans le fond du jardin de Séverine, l’opportunité s’est présentée de déménager ses infrastructures sur un vaste terrain, également dans la commune de Solières, afin d’agrandir la production de la pépinière. Cette année marque donc la concrétisation d’un projet de longue date qui vise à créer les conditions optimales pour diversifier et augmenter les productions. Séverine commente : « Les premières plantations en pleine terre ont été réalisées. Un nouvel espace de production et de vente y est également développé. Le cœur de l’assortiment reste les plantes indigènes adaptées au jardin, mais la diversification s’orientera vers la production de plantes à fleurs pour les bouquets, les aromates, les plantes médicinales et les légumes anciens ou vivaces. ». L’ambition de Séverine est de collaborer avec des paysagistes et entrepreneurs Parcs et Jardins, en répondant mieux à leurs besoins, soit par des cultures sous contrat, soit par un conseil de plantes adaptées et la réalisation de plans de plantations intégrant des espèces indigènes. En effet, la prise en compte des caractéristiques pédo-climatiques est primordiale pour la réussite d’un projet d’aménagement. 

« * » indique les champs nécessaires

Envoie-nous un message

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Wij gebruiken cookies. Daarmee analyseren we het gebruik van de website en verbeteren we het gebruiksgemak.

Details